Biostimulant

Veragrow > Biostimulant

UN SOL PLUS VIVANT,PLUS RICHE, PLUS AÉRÉ
POUR DES PLANTES PLUS RÉSISTANTES
ET DES RENDEMENTS PLUS IMPORTANTS

Fertilisant Veragrow liquide

Bidon de biostimulant liquide extra pur, disponible en bidon de 1.5l, 10l et 20l. Fertilisant 100% naturel composé uniquement de matières organiques provenant de la lombriculture. Biohumus riche en micro-organismes, il nourrit vos plantes, régènère les sols apprauvis, augmente les rendements et participe à la résistance des plantes aux maladies. À diluer à l'eau d'arrosage pour toutes les plantations : fleurs, potagers, grandes cultures, gazons, arbres, arbustes...
Utilisable en agriculture biologique.
Produit et mis en bouteille en Normandie.

Utilisable en agriculture biologique, made in France, économie circulaire, stop pesticides

Vous souhaitez passer commande ?
Évaluons d'abord ensemble vos besoins !

Question, conseil, commande :

09 80 09 26 71

contact@veragrow.fr

Optimisé pour un arrosage régulier ou goutte à goutte afin d’accroître le développement de l’ensemble de la plante. Il apporte une flore importante de micro-organismes et de champignons bénéfiques aux cultures.

En pulvérisation, il permet de lutter contre l’apparition de maladies sur les fruits/feuilles/fleurs.

Un mélange au pH équilibré avec un apport en quantité idéale des macros et micro-éléments nutritifs permettant de faciliter son absorption par la plante et d’accroitre le développement des cultures et leur qualité.

Il peut être utilisé comme revitalisant pour sols lessivés en encourageant le développement de la vie microbienne.

Dilution conseillée en application foliaire : 10 – 30 mL / 1 L. 

Mode d’emploi : Appliquer en pulvérisation foliaire, comme un fertilisant conventionnel, en utilisant un volume d’eau suffisant et adapté à la culture visée. 

Ce produit est utilisable en agriculture biologique. 

Préparation du mélange : Se référer à l’étiquette. 

Précautions : Aucun risque de brûlure pour les racines et pour les plantes. 

Sans danger pour l’homme lors de la manipulation. 

Bien qu’il n’y ait pas de risque de surdosage, pour une utilisation optimale, respecter les doses d’usage indiquées ci-dessous ou voir fiche technique.

 Cultures  Doses pour application au sol  Doses pour application foliaire 
Semis / jardinières / pots  10 – 20 mL / m2 10 – 20 mL / L d’eau
Fruits / Légumes  10 – 20 mL / m2  10 – 20 mL / L d’eau 
Arbres fruitiers / Arbres ornementaux 20 – 30 mL / m2  20 – 30 mL / L d’eau 
Plantes ornementales / plantes à fleur  15 – 20 mL / m2  15 – 20 mL / L d’eau 
Gazon  /  10 – 20 mL / L d’eau 

Terrain de sport : 5L / 1000 

 

Grandes cultures  Doses pour application au sol Doses pour application foliaire
Betteraves / Cultures sucrières  5 – 6 L / ha  2,5 – 3 L / m3 d’eau 
Colza  4 – 5 L / ha  2 – 3 L / m3 d’eau 
Fruits / Légumes  4 – 5 L / ha  2 – 3 L / m3 d’eau 
Lin  4 – 5 L / ha  2 – 3 L / m3 d’eau 
Maïs  4 – 5 L / ha  2 – 3 L / m3 d’eau 
Orge  4 – 5 L / ha  2 – 3 L / m3 d’eau 
Pomme de Terre  5 – 6 L / ha  2,5 – 3 L / m3 d’eau 
Prairies / foin  /  3 L / m3 d’eau 
Protéagineux  4 – 5 L / ha  2 – 3 L / m3 d’eau 
Vignes  5 – 6 L / ha  2,5 – 3 L / m3 d’eau 

Inodore, Ph neutre, riche en hormones végétales, en macro et microéléments nutritifs, le lombricompost se hisse en tête des alternatives écologiques de demain.

Amendement biologique issu de la décomposition de matières organiques riches par la première biomasse mondiale, le ver de terre !

Les vers de terre constituent un moyen efficace afin de repousser les mouches blanches, les pucerons, les tétranyques et tout ravageurs qui se nourrissent de la sève des plantes. Selon des études récentes, l’application de digestat de vers de terre au sol autour de vos plantes augmente la production d’une enzyme, la chitinase. Cette enzyme est un dégradeur de la chitine, substance qui comprend les exosquelettes de la plupart des insectes. Lorsqu’elle est utilisée correctement, le vermicompost agit comme un insectifuge naturel. Si un insecte se nourrit des feuilles d’une plante qui a absorbé la chitinase, son exosquelette commencera bientôt à se dissoudre et la mort surviendra rapidement.

Des chercheurs Américains de l’université de North Carolina State ont approfondi les mécanismes de la résistance aux insectes des plantes cultivées dans un sol amendé avec du vermicompost ou lombricompost, les résultats préliminaires suggèrent que cela pourrait constituer un moyen écologique de gérer les nuisibles dans les cultures légumières.

Ils ont également déterminé qu’il suffisait d’une concentration de 20% de mélange de vermicompost dans le sol pour renforcer la résistance des plantes hôtes aux ravageurs des chenilles et des pucerons.

VERAGROW contrôle avec minuties les intrants permettant d’alimenter les vers de terre eisenia fetida, dans le but d’obtenir un digestat riche et performant pour les cultures.