Veragrow commercialise des engrais issus du lombricompostage

Veragrow > Blog > Actu Veragrow > Veragrow commercialise des engrais issus du lombricompostage

A consulter ici : https://leshorizons.net/veragrow-engrais-lombricompostage/?fbclid=IwAR2_whA2iZAjdwhSrsLGyF_fLKn_CDt7mnRGKeclTNE8SoiXqorGJgKrl1U

La startup VeraGrow entend commercialiser des engrais naturels issus du lombricompostage. Une technique écologique et naturelle qui serait plus efficace que l’utilisation de produits phytosanitaires. Augmentation des rendements, et régénération des sols, la lombriculture pourrait être l’une des tendances de l’agroécologie.

Veragrow est une startup normande spécialisée dans la vente de fertilisants et engrais naturels et fondée en 2018 par deux ingénieurs, Théo Saint Martin et Alexandre Bocage. Les produits commercialisés par Veragrow sont naturels, biologiques et surtout issus du lombricompostage.

C’est l’attrait pour les sciences de la terre qui a poussé les deux ingénieurs à se lancer dans l’industrialisation de la lombriculture. Grâce au soutien d’acteurs locaux comme des agriculteurs et des collectivités, les deux cofondateurs ont réussi à commercialiser deux produits. Tout en gardant une dimension environnementale, la lombriculture favorise l’écologie et l’économie circulaire par à la valorisation des déchets.

lombricompost

Le lombricompost : un fertilisant pour les professionnels

La technique du lombricompsotage consiste en la valorisation de déchets organiques par des vers de terre. Pour rendre cette technique possible, les vers composteurs sont élevés en quantités importantes afin qu’ils puissent transformer des matières organiques et des biodéchets ménagers en engrais naturel. C’est donc la digestion des déchets par les vers qui permet de produire le lombricompost : un engrais naturel et prometteur.  

Initialement, développé pour les particuliers et une production artisanale, Veragrow a imaginé l’industrialisation de la lombriculture. L’objectif pour la startup était de développer cette technique de fertilisant naturel à grande échelle afin de commercialiser ces produits à des fins professionnelles. Après des recherches et des expérimentations en Normandie, Veragrow a désormais commercialisé deux produits : un fertilisant et un engrais. Disponibles sous forme solide et liquide, ils sont adaptables selon les besoins et l’utilisation.

Les produits de Veragrow sont destinés à tous les acteurs de l’agriculture. Du jardinier aux collectivités en passant par les maraichers ou les agriculteurs. Utile aussi bien pour prendre soin de potagers que des terres agricoles et des espaces verts, les produits VeraGrow permettent aussi bien d’accroitre la production agricole que l’entretien des sols. Une démarche qui s’inscrit pleinement dans la transition de notre modèle agricole.

La lombriculture, alternative aux produits phytosanitaires

La commercialisation d’engrais naturel apparait alors comme une alternative durable aux intrants chimiques et aux produits phytosanitaires. D’autant plus que ces bio-engrais ont une double action. D’une part, cela assure la productivité des sols et favorisera les cultures, d’autre part, les bio-engrais agissent également sur la qualité des sols.

La lombriculture produit finalement le biohumus, c’est ce qui va agir sur les cultures. Selon la startup, cet engrais permettrait d’accroitre de 25%, en moyenne, les rendements agricoles. Parallèlement, le biohumus augmenterait la rétention d’eau de 30% et pourrait alors réduire les besoins en eau pour les cultures. Enfin, ces engrais joueraient un rôle de phytoremédiation et régénéreraient les sols afin de booster la croissance des plantes.

Ainsi, l’industrialisation d’engrais naturel issus de techniques durables et naturelles permettrait de tendre vers de nouveaux modèles agricoles. En effet, Veragrow souhaite, à son échelle, réduire l’utilisation des produits phytosanitaires dans les cultures pour favoriser les productions agricoles mais surtout sans détériorer les sols. En somme, ces produits permettent de tendre vers l’agroécologie, c’est-à-dire, vers une gestion durable de l’agriculture nationale.

Un marché en extension

Veragrow ambitionne aujourd’hui de développer un nouveau produit à destination des particuliers : un biostimulant. En cours de production et de test, ce produit, exclusivement produit en France, se fonde sur une production en économie circulaire locale – en Normandie. L’intention de la startup est de commercialiser du biohumus “à vertu fertilisante éthique et bio”

Afin de parfaire la commercialisation du produit, la startup a lancé une campagne de crowdfunding via MiiMOSA, une plateforme de financement spécialisé sur les projets liés à l’agriculture et l’alimentation. Cette campagne de levée de fonds a débuté le 22 mai dernier, et dure 40 jours. L’objectif de Veragrow est de réunir 16 000€. La somme de 6000€ sera destinée au produit et au brevetage, et le reste permettra d’étendre l’activité et anticiper la hausse de la demande des fertilisants.

La production de ce produit a débuté dès le mois de mars 2020, afin d’étendre, d’ici juin, une gamme pour les particuliers. Veragrow prévoit la commercialisation pour le printemps 2021 et envisage même la production d’autres produits. En effet, la startup travaille également sur le développement d’un thé de lombricompost amélioré. Une bonne nouvelle pour un secteur agricole durable en constante évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *